Partagez cet article / Deel dit artikel !

Pol Buisseret est le coordinateur pour la région  » Est  » ( Liège – Luxembourg )

Egalement Responsable Groupe de Travail Grapa. (Voir ici)
Contact: Email : pol@gangdesvieuxencolere.be
Tél : +32(0)465 34 17 49

En tant que coordinateur de la région Liège Luxembourg il a accepté la charge de relayer vers les membres de cette région les actions du Gang des Vieux en Colère, de recueillir les doléances des membres de cette région, de les aider dans leurs rapports avec l’administration mais aussi de promouvoir le GANG afin de rassembler largement et de constituer in fine, un groupe de pression qui pourra se faire mieux entendre.
Pour ce faire, nous vous invitons à vous inscrire sur notre site  » gangdesvieuxencolere.be » ainsi que sur notre page facebook .
De même, et afin de rendre notre action plus visible et plus efficaces , le GANG à décidé de former des « antennes locales» au niveau de plus petites entités; régions, grandes villes et environs. 
Que ceux où celles qu disposent d’un peu de temps et souhaitent s’investir dans notre, votre combat n’hésitent pas à se faire connaître.

Au sein du Gang des Vieux en Colère, nous menons une lutte pour le maintien du système de retraite par répartition, de l’égalité de traitement, égal pour les femmes comme pour les hommes et de son amélioration pour les générations futures.
Notre combat est le vôtre et nous avons besoin de votre soutien.

GRAPA

Pol Buisseret est responsable du Groupe de Travail Grapa

Contact :   pol@gangdesvieuxencolere.be
En tant que responsable du Groupe de travail Grapa, il s’efforce de créer les conditions nécessaires à l’amélioration du statut des bénéficiaires.

Pour rappel, notre mouvement citoyen refuse toute aliénation liée à l’aide de la Grapa et souhaite la libre circulation des allocataires Grapa avec pour but ultime de remplacer la Grapa par le « Minimum pension-retraite décent universel »
Là aussi, les aides et collaborations éventuelles sont les bienvenues.

Rejoignez nombreux ce groupe de travail, car si l’oignon fait la farce, l’Union fait la force et plus nous serons nombreux, mieux nous serons entendus.