Pauvres Anciens Belges de 67 et plus…

Partagez cet article / Deel dit artikel !

Le Gang Vivaldi veut-il déclarer la guerre des GANGS ?

AMIES Gangstères, AMIS Gangsters en Colère,

🎼
Amie, entends-tu le vol noir des corbeaux sur nos plaines ?
Ami, entends-tu les cris sourds du vieillard qu´on enchaîne ?
Ohé, Vieux Gangster fais entendre la Colère, c´est l´alarme.
Ce soir l´ennemi connaîtra le prix des cannes et des larmes.
🎝
C´est nous qui brisons les verrous des Maisons de Retraite.
L’ âgisme à nos trousses et la faim qui nous pousse, la misère.
Il y a des pays où les Vieux au creux des lits font des rêves.
Ici, nous, vois-tu, nous on marche et nous on crie, nous on crève…
🎝
Ami, entends-tu le vol noir des corbeaux sur nos plaines ?
Ami, entends-tu les cris sourds du vieillard qu´on enchaîne ?

Programme du nouveau gouvernement :

« Le pouvoir d’achat sera augmenté pour ceux qui travaillent. » Mais pour les Vieux, rien !
« Les prestations les plus faibles seront augmentées. » Comme les Vieux ne prestent plus… rien !

La Vivaldi déclare :

– « La Sécurité sociale, chère à tous les Belges, sera préservée et son financement rendu pérenne. En parallèle, elle sera renforcée grâce notamment à une lutte accrue contre la fraude sociale. »
Cherchez à comprendre puisque… au contraire de cette déclaration, VIVALDI  a décidé de ne pas améliorer ni même maintenir intact notre système de la pension par répartition (Sécurité Sociale) mais au contraire d’amplifier la dérive vers un système de pension individuelle et privée (système par capitalisation).
En effet, la réforme a décidé de nous forcer à enrichir les banques et les sociétés d’assurance en généralisant davantage le deuxième pilier de pensions.
Les partenaires sociaux seront invités à réfléchir à la manière dont chaque salarié peut être couvert par un régime de retraite complémentaire comportant une cotisation d’au moins 3% du salaire brut. 
Vive les fonds de pension qui ont déjà ruiné des millions d’Américains !

La Vivaldi déclare :

« Se donner aussi pour objectif de relever la pension minimale et les pensions les plus basses. Vecteur d’émancipation et d’égalité entre les femmes et les hommes ».
Cherchez à comprendre puisque… au contraire de cette déclaration, VIVALDI  a décidé que la pension minimum ne sera relevée que progressivement (on se fiche de qui ?), soit en 2024 (dans quatre ans), vers 1.500 euros nets pour une carrière complète de 45 ans
(et en plus, ils niquent les femmes, ta mère, ta sœur, ta fille et ils niquent tous les autres intermittents – artistes et autres).

Le montant sera réduit au prorata de l’écart entre les 45 ans de la carrière complète et le nombre d’années de la carrière incomplète. Aujourd’hui plus de 75% d’entre nous n’atteindrons jamais les 45 ans de « carrière complète » ! (on se fiche de qui ?)
Pour rappel, « la Belgique est parmi les pays aux pensions légales les plus basses« .

« Mon cœur saigne » clamait le leader du PS… Problèmes de mémoire, Alzheimer ?

La ministre des Pensions devra présenter une proposition de réforme détaillée pour le 1er septembre 2021.

Il ne nous reste plus que 11 mois pour tenter d’infléchir ces mesures indécentes et inhumaines.

C’est d’autant plus grave que ce programme devra assurer seul la durabilité financière et sociale du système. Seul ? Et pas un mot sur les « optimisations fiscales » des multinationales (comme IKEA, Delhaize et Mc. Do) qui ne payent pas l’impôt en Belgique.
Pas un mot sur les évasions et et juste un vœu pieux pour la fraude fiscale…

Cette réforme fixe arbitrairement la durée minimale de carrière à 30 ans pour obtenir la pension minimum. 
Et les autres ? Ils pourront vieillir nus, sans de quoi manger, sans logement, sans plus aucune dignité ? Merci Ô Ministres intègres.

Enfin, le contrôle GRAPA n’est pas aboli.
Ca vous étonne ?
Tout au plus « la procédure de contrôle » (autrement dit be.Post) du respect de la condition de résidence par les bénéficiaires de la garantie de revenus aux personnes âgées sera évaluée. (On se fiche de qui ?)

Cerise sur le gâteau… On y reparle du monstre de la Senne… « LA PENSION à POINTS ! »

Maintenir des Vieilles et des Vieux sous un seuil défini comme minimal pour vivre une vie digne est un choix politique… Les considérations « durabilité financière » ne devraient jamais entacher la dignité humaine.

Le GANG se bat pour que les générations futures puissent vieillir dans la dignité en ayant un accès décent à la santé et un montant de pension de retraite minimum garanti,  suffisant et égal pour toutes les femmes comme pour tous les hommes.

Ainsi, avant de répondre aux mots par les maux, le Gang des Vieux en Colère croit encore dans la négociation et s’est donné jusqu’à décembre pour tenter le language de la raison.

1 réponse à Pauvres Anciens Belges de 67 et plus…

  1. Ping : Digitalisation des banques : dehors les seniors ? | Mes coups de coeur

Les commentaires sont fermés.