Distribution de soupe populaire sous les fenêtres de la Commission européenne

photos : S. Van Parys

Le coût de la vie devient insoutenable pour beaucoup de Vieilles et de Vieux !

La hausse des prix est de 12% sur un an.

Le gaz et l’électricité deviennent impayables : + 81% pour l’électricité, + 135% pour le gaz, + 65% pour le mazout de chauffage.

Et + 15% pour le pain, le lait, la viande, + 25% pour l’huile, le beurre et la margarine.

Et les loyers suivent à la hausse.

Vers le retour des soupes populaires ?

Allons-nous retourner aux années 1930, quand on distribuait la soupe populaire aux chômeurs et aux vieux ?

Ce jeudi 20 octobre, un Conseil européen se réunissait à Bruxelles pour discuter du prix de l’énergie.

Or ce sont justement les gouvernements et la Commission qui ont privatisé le marché de l’énergie et l’ont livré aux spéculateurs et aux profiteurs de guerre. Vous avez dit « scandaleusement riches » ?

La FGTB et la CSC en ont profité pour organiser une distribution de soupe populaire sous les fenêtres de la Commission.

Une délégation du GANG était présente

Pour dire que les Vieilles et les Vieux sont solidaires des travailleurs.

Et pour dire que les Vieilles et les Vieux sont en colère, très en colère.

Contre les injustices !

Contre les surprofits et les inégalités croissantes !

Contre la misère qui monte !

Le Gang des Vieux en Colère exige d’urgence

  • une pension minimale de 1700 euros, calculée au 1er janvier 2022, pour toutes et tous, à partir de 65 ans ;
  • l’indexation des seuils fiscaux et sociaux (tarif social du gaz et de l’électricité, statut BIM, GRAPA, aide juridique, etc.) ;
  • le blocage des prix des produits de première nécessité, en particulier énergie et alimentation, et le blocage des loyers.
Partagez cet article / Deel dit artikel !