! SYNDIQUÉS, NOUS VOILÀ !

Partagez cet article / Deel dit artikel !

Après sa première action publique contre les projets de réforme de Daniel Bacquelaine ce 16 avril ; Place de la Liberté et la « Lettre ouverte » déposée au 16, rue de la Loi.
– Après sa seconde action publique contre les projets de réforme de Daniel Bacquelaine ce 24 avril ; l’occupation du Mc Donald’s du Docks et la comparaison entre des retraites indécentes d’une part et tous ceux qui ne paient pas l’impôt en Belgique. 
Le « Gang des Vieux en Colère » a décidé une troisième action symbolique, ce 16 mai.

Nous avons annoncé qu’une délégation du « Gang » rejoindra l’action syndicale en front commun prévue pour ce 16 avril à Bruxelles.

! SYNDIQUÉS, NOUS VOILÀ !

Le front commun syndical (CGSLB, FGTB, CSC) a bien compris la symbolique de notre geste pour ce 16 mai et, en réponse, nous a invité à la place d’honneur dans le cortège (seconde place, tout devant) !
Rejoignez-nous !
Ce mercredi 16 mai, ce sera soleil ! 
Rendez-vous à Bruxelles, à 10h30 sur le boulevard Roi Albert II, entre la rue des croisades et le boulevard du jardin botanique, juste derrière le groupe de tête de cortège.
On peut accéder à ce lieu par la station métro Rogier et seulement 3 min à pied…
(tram : 3/4/25/32/55 – Bus : 47/58/61/88 et Metro : 2/6)

! SYNDIQUÉS, NOUS VOILÀ !

Pour les « Vieilles Gangstères et les Vieux Gangsters très en Colère mais pas trop solides sur leurs fémurs », les syndicats ont même décidé de placer un petit tracteur avec remorque à notre hauteur ! En outre, il a été décidé que nous ne ferions que la moitié du parcours, jusqu’à la gare centrale.

Nous luttons partout, pour nos enfants, au côté de nos enfants :
« Gang des Vieux En Colère » est un mouvement indépendant qui a décidé de se battre pour que les futurs retraités et retraitées puissent vieillir dans la dignité en ayant un montant de retraite à minima égal, garanti et, au minimum, décent. 
Le « Gang des Vieux En Colère » REVENDIQUE :
– Une réelle concertation sociale comme le prévoit la Loi
– Le maintien du système de la pension par répartition
– La possibilité pour seuls ceux qui le souhaitent de travailler au-delà de 65 ans
– Une pension anticipée pour ceux dont la pénibilité professionnelle est reconnue
– Le relèvement de la pension minimale (calculé en 2017) à 1500 € net liée au bien-être.
Le « Gang des Vieux En Colère » REFUSE :
– Toute dérive vers un système de pension par capitalisation.
– La « pension à points », liée au budget et à la conjoncture économique
– La suppression de la prise en compte des années d’études et des jours chômés

Pour rappel :
« Gang des Vieux En Colère » n’est pas un mouvement syndical. C’est un mouvement belge non partisan et trans-partisan qui souhaite conserver et même améliorer le système de pension par répartition et conserver, au minimum, un pouvoir d’achat stable.
Si demain, la FEB venait à partager notre point de vue, nous la soutiendrions.
Si demain, le Gouvernement venait enfin à partager notre point de vue sur les pensions décentes, nous retournerions nous reposer.
SI…