QUI A FERMÉ L’ENVELOPPE DE L’INTÉRIEUR ? (suite 11)

Partagez cet article / Deel dit artikel !

Rediffusions du feuilleton de l’été à raison de un par jour. 
Afin d’en faciliter la lecture, nous ne diffusons plus que notre réponse au Premier ministre. 

Onzième épisode

« Quand l’haruspice est parole d’évangile »

Cher Charles,
Décidément, rien ne nous sera épargné. Voilà que vous brandissez un rapport du CEV soit le bureau d’étude statistique le moins sérieux du tout Bruxelles, de la Flandre et de la Wallonie réunis… Soit le plus « has been » de tous les bureaux d’étude de probabilité.
Généralement, le Comité d’Étude sur le Vieillissement choisit le début de l’été pour publier ses pronostics. Mais, voilà, le CEV, c’est de la probabilité qui tient de l’oracle.

Prédictions 2016 :
Commençons par cette année 2016 où éclata le « Panama papers », qui mit en lumière un vaste système d’évasion fiscale… 
Souvenez-vous, en 2016 votre CEV était euphorique et esquissait le tableau le plus favorable qui soit. En 2016, le CEV affirmait : 
« Tout compte fait, le coût du vieillissement semble maîtrisé en Belgique »
Hourra, le coût du vieillissement est couvert par les indemnités de la Sécu ! 
Et toujours en 2016, le CEV diagnostiquait très sérieusement : 
« D’ici 2060, le surcoût du vieillissement ne s’élèvera qu’à 2,1% du PIB. 
Comme nous avons 44 ans pour assumer ce coût, cela reviendra à un effort budgétaire tout à fait faisable. Le rapport du CEV – publié le 13 juillet 2016 – fait état d’un surcoût de 2,3% du PIB. Le coût du vieillissement semble donc même totalement maîtrisé. » – Extraits de l’article de Olivier Pintelon (Le Vif – 23/08/16)

Prédictions 2017 :
C’était quelques mois après l’arrivée de votre ami Macron à l’Élysée…
Vous nous rappelez qu’en juillet 2017, le CEV, aruspice gouvernemental, présageait que l’importance de vos soi-disant « revalorisations » permettrait déjà à tous de bénéficier d’un revenu supérieur au seuil de pauvreté. 
Et pourtant nous savions déjà que cette affirmation n’était qu’un gros mensonge. 
Alors, que cherchez-vous avec ce nouveau chiffre, cher Charles ? 
Un combat d’intégrales à multiples inconnues ? 
Si vous voulez, nous aussi nous pouvons aligner quelques factorisations récurrentes … Et, comme disait Mankiewicz :
– « Fasten your seat belts, it’s going to be a bumpy unknown !”
Ne prenons qu’un exemple. Celui de la dernière enquête réalisée par Enéo :
– « Les chiffres d’Enéo sont édifiants : 4 pensionnés sur 10 vivent aujourd’hui sous, ou tout juste, au niveau du seuil de pauvreté. 9,3 % des retraités ont une pension nette inférieure à 1.000 euros. » 
Pas de chance, ces deux seuls chiffres déjà contredisent tous les vôtres. 
Alors que penser du reste ?

Enfin, prédictions 2018 :
Soudain, alors même que les Diables Rouges gagnaient la 3ème place au Mondial, le même CEV faisait volte-face : Subitement le coût du vieillissement n’est plus du tout résolu… 
Du coup, le CEV ose anticiper, sans rire :
« Ce n’est pas une surprise, vu les évolutions démographiques que connaît la Belgique, le coût du vieillissement va continuer à augmenter dans les décennies à venir. Jusqu’à atteindre un sommet en 2040, avec 28,7% du PIB (il était de 25,1% en 2017). 
Une projection basée sur une prévision de croissance modérée (1,5%). Dans la période qui suit, une diminution continue est attendue pour atteindre 27% du PIB en 2070. Les dépenses de l’État en pensions et en soins de santé vont continuer à augmenter avant de se stabiliser à l’horizon 2070. » (Rapport CEV 18)

Mais alors qui va assumer la responsabilité de tels pronostics contradictoires pour 2060 ? Votre ami Daniel Bacquelaine ? Bien sûr que non. En 2060, soit il sera mort, soit il aura 108 ans au moment de devoir rendre des comptes. 
Et en 2070 ? Cher Charles vous aurez 95 ans, c’est dire combien ces prophéties sont irresponsables, même si, de fait, elles sont totalement irrépréhensibles. 
Pour finir, à la lecture d’un tel surréalisme, nous préférons laisser le dernier mot à l’économiste britannique John Maynard Keynes : « In the long run, we are all dead ».

Vous conviendrez, cher Charles, que dans ces conditions et devant des prévisions aussi légères que creuses, nous vous priions d’accepter, une fois encore, l’assurance de notre plus exigeant respect.

Recevez la compilation électronique des 20 épisodes contre simple demande à l’adresse mail gangdesvieuxencolere@gmail.com