Partagez cet article / Deel dit artikel !

Voter c’est participer aux voix de la cité à tous les niveaux : Pour les Belges, le 26 mai, ce sera les Régions, le Pays et l’Europe. Pour tous les autres pays de l’U.E. le 26, ce sera l’Europe.

En aucun cas le Gang donnera des conseils, des consignes de vote.

Nous allons simplement tenter de vous expliquer en 14 points (question/réponse), le programme de chacun en matière de pension de retraite et de soins de santé (en particulier pour les plus vieux). En allant aux urnes, nous orienterons l’avenir des futures générations. COMPARATIF ENTRE LES 6 GRANDS PARTIS FRANCOPHONES CONCERNANT LEUR POINT DE VUE SUR LA PENSION DE RETRAITE

Cher Lecteur, la complexité du sujet et la présentation parfois touffue des programmes a peut être conduit à l’un ou l’autre oubli. Veuillez nous en excuser.  Nous avons examiné les 6 programmes et aussi interviewé Défi, Écolo, PS et PTB. Seuls le Cdh et le MR ont refusé l’interview ! 

1 – Quelle est leur position quant à l’âge légal de la retraite (moins de 65 ans, 65 ans, 67 ans ou plus) ?

PTB : L’âge légal de la retraite à 65 ans. Mais une pension anticipée possible à partir de 60 ans, et même une prépension à partir de 58 ans en fonction de certains critères de pénibilité.

PS : L’âge légal de la retraite à 65 ans

ECOLO : L’âge légal de la retraite à 65 ans. Ou alors 67 ans mais avec un système « Pénibilités »

Cdh : L’âge légal de la retraite à ? Indéfini… Soit entre 65 ans et 75 ans, en fonction de l’âge de départ suite au cumule des 45 ans de carrière légale… Rappelons que le Cdh a refusé notre interview

DEFI : L’âge légal de la retraite à 67 ans 

MR : l’âge légal de la retraite à 67 ans. Et plus… en fonction des 45 années de travail effectif 

2 – Quelles modalités envisagent-ils pour les secteurs de travail dits pénibles (pénibilité) ?

PTB : Prépension à partir de 58 ans pour métiers pénibles

PS : Instaurer au plus vite un vrai système de pénibilité pour salariés et pour les indépendants en accord avec les syndicats

DEFI : Pour les métiers pénibles, la pension entre 60 et 65 ans, basée sur la concertation sociale…

ECOLO : Instaurer un système de pénibilité mais uniquement si l’âge légal de la pension reste à 67 ans

CDH : La pénibilité est une variable dont il faudra tenir compte…

MR : Essayer d’arriver à mettre en œuvre des critères de pénibilité…

3 – Quel sera le statut d’une personne souhaitant travailler au-delà de l’âge légal de la retraite ?

PTB : Gain au-delà de la pension à 58, 60, 65 ans, non taxé

PS : Gain au-delà de la pension à 65 ans, taxé

Écolo : Gain au-delà de la pension à 65, 67 ans, taxé

Défi : Gain au-delà de la pension à 67 ans, taxé

Cdh : Gain au-delà de 65, 67, 70 ans, surtaxé

MR : Gain au-delà de 67 ans, surtaxé

4 – Quelle est leur position relative aux années d’études universitaires, de chômage, de maladie, dans une carrière et leur prise en compte pour le calcul de la pension ?

PS : Retour à la prise en compte des années d’études ; Retour à la prise en compte des temps au chômage ; Retour à la prise en compte des arrêts maladie (pour le calcul des pensions)  

PTB : Retour à la prise en compte des années d’études ; Retour à la prise en compte des temps au chômage ; Retour à la prise en compte des arrêts maladie (pour le calcul des pensions)  

Écolo : Rien dans leur programme sur oui ou non la prise en compte des années d’études, la prise en compte des temps au chômage, la prise en compte des arrêts maladie. Pourtant lors de leur interview, il semblait bien que Écolo souhaitait le retour de la « prise en compte » des années universitaires et des arrêts maladie (pour le calcul des pensions).  

Défi : Rien dans leur programme sur oui ou non la prise en compte des années d’études, la prise en compte des temps au chômage, la prise en compte des arrêts maladie. Pourtant lors de leur interview, il semblait bien que Défi souhaite le retour à la prise en compte  des années d’études universitaires (pour le calcul des pensions).

Cdh : Rien dans leur programme sur oui ou non la prise en compte des années d’études, la prise en compte des temps au chômage, la prise en compte des arrêts maladie. Rappelons que le Cdh a refusé notre interview.

MR : Pas de retour à la prise en compte des années d’études, Pas de retour à la prise en compte des temps au chômage, Pas de retour à la prise en compte des arrêts maladie  

5 – Quel est le nombre d’années nécessaire pour vous pour bénéficier d’une pension complète ?

Écolo : le nombre d’années nécessaire pour bénéficier d’une pension complète est de 45 ans, sauf critères de pénibilité, rééquilibrage pour le statut des femmes et des artistes. 

PS : le nombre d’années nécessaire pour bénéficier d’une pension complète est de 45 ans, sauf critères de pénibilité, rééquilibrage pour le statut des femmes et des artistes. 

PTB : le nombre d’années nécessaire pour bénéficier d’une pension complète est de 45 ans, sauf critères de pénibilité, rééquilibrage pour le statut des femmes et des artistes. 

Défi : le nombre d’années nécessaire pour bénéficier d’une pension complète est de 45 ans, sauf « exceptions »…  

Cdh : le nombre d’années nécessaire pour bénéficier d’une pension complète est de 45 ans. Ont refusé l’interview. 

MR : le nombre d’années nécessaire pour bénéficier d’une pension complète est de 45 ans.
Le MR a refusé l’interview.

6 – Quel est le montant minimum de pension net qu’ils défendront ? Pour ou contre l’indexation automatique des pensions ?

PTB : Montant minimum à 1500€ net en 2019. Indexation automatique, liée au bien-être.  

Écolo : Montant minimum à 1500€ net Indexation automatique. Liée au bien-être pour les plus basses  

PS : Montant minimum à 1500€ net en 2019. Indexation automatique.

Défi : Montant minimum « progressivement » à 1400 (net ou brut ?) pour tous les statuts. Supprimer la cotisation de solidarité. Exonérer d’impôt les premiers 13670E de revenus annuels en 2019

Cdh : Montant minimum à 10% supérieur au seuil de pauvreté européen  

(Le problème c’est que Ce seuil est fixé à 60 % du revenu médian national. Ce seuil est donc différent pour chaque Etat membre. Donc le « seuil de pauvreté européen » nous est totalement inconnu… )
Rappelons que le Cdh a refusé notre interview.

MR : Montant (non défini) à revaloriser…Pension lié au bien être mais uniquement pour la pension minimum (non définie). Rappelons que le MR a refusé notre interview. Relever la quotité exemptée d’impôt à 13500E soit max 103E par mois pour ceux qui paient des impôts. Suppression de la cotisation de solidarité

7 – La Grapa doit-elle s’améliorer et rester aliénante comme un bracelet électronique ?

PS : La grapa doit être augmentée à 110% du seuil de pauvreté.(Le Seuil de pauvreté était, en 2017 : 1.139€ par mois pour un isolé et à 2.392€ euros pour un ménage avec deux enfants.) Il n’est pas fait état de l’aliénation résultant de la grapa.

Écolo : La Grapa doit plafonner au seuil de pauvreté (En 2017 : 1.139€/ mois pour un isolé – 2.392€ pour un ménage avec deux enfants.) Il n’est pas fait état de l’aliénation résultant de la grapa.

PTB : La Grapa doit plafonner au seuil de pauvreté (En 2017 : 1.139€/ mois pour un isolé – 2.392€ pour un ménage avec deux enfants.) Il n’est pas fait état de l’aliénation résultant de la grapa. 

Cdh : La Grapa doit plafonner au seuil de pauvreté (En 2017 : 1.139€/ mois pour un isolé – 2.392€ pour un ménage avec deux enfants.) Il n’est pas fait état de l’aliénation résultant de la Grapa

Défi : Absent du programme de Défi. Il n’est pas fait état de l’aliénation résultant de la grapa.

MR : Absent du programme du MR. Il n’est pas non plus fait état de l’aliénation résultant de la grapa.

8 – Que pensent-ils du système de pension à points ?

PS : La « Pension à points » NON tel que proposée aujourd’hui

PTB : La « Pension à points » NON tel que proposé aujourd’hui

Écolo : La « Pension à points » n’existe pas dans leur programme. Toutefois, Ecolo estime que, l’un dans l’autre, si on définit bien le point et que l’on garantit l’indépendance de ce genre de système… Pourquoi pas ?

Défi : Oui à la « pension à point » mais il faut garantir son indépendance du budget de l’état. Il faut conditionner l’effectivité d’une pension à points à un éventuel changement de régime des pensions de retraite.

Cdh : La « Pension à points » n’existe pas ; rien dans leur programme… Rappelons que le Cdh a refusé notre interview.

MR : Oui à la « pension à point » conditionnée, chaque année, par le budget de l’état.

9 – Pensent-ils que la pension par répartition (Sécurité Sociale) doit être réduite à un minima (voir disparaître) au profit de la constitution d’une pension par capitalisation pour que le privé se substitue à l’État solidaire ?

PTB : Maintien du premier pilier (Sécurité Sociale).  Ne souhaite plus encourager les systèmes pension individualistes par capitalisation (assurances groupes, fonds de pension, assurances retraite) 

PS : Maintien d’un 1ier pilier fort et solidaire (Sécurité Sociale) pour équité de tous.         

Cdh : Garantir l’existence du 1ier pilier (pension par répartition) avec un financement pérenne de la Sécurité Sociale. Aider au développement du deuxième pilier (capitalisation) en l’étendant à tous les travailleurs

Écolo : Cette question n’apparaît pas dans leur programme. Toutefois, ils estiment qu’il faut préserver l’existence de la Sécurité Sociale.

Défi : Il faut mettre en place la pension complémentaire (capitalisation) mais « gérée par l’Etat ». Il faut mettre en place (pour les jeunes travailleurs) un nouveau régime de pension fondé sur, pour partie la Sécu (1er pilier) et pour partie les deuxième et troisième piliers (les assurances retraite individuelles)

MR : Il faut renforcer le deuxième pilier (pensions par capitalisation) en relevant les primes versées aux travailleurs à 6% de la rémunération brute annuelle.             

10 – Quelle est leur position sur les coûts actuels des soins de santé en général et particulièrement pour les retraités ?

PS : Gratuité du médecin généraliste, dentiste, psychologue, meilleurs remboursements des soins dentaires, des correcteurs de vue, des appareils auditifs et avec taux de TVA réduit à 6%. Diminution du prix des médicaments.

PTB : Gratuité du médecin généraliste. Diminution du prix des médicaments. Appareil dentaire et auditif moins cher. Encourager les maisons médicales.

Écolo : Gratuité du médecin généraliste et psychologue Adaptation du budget de la sécu aux besoins en concertation avec mutuelles/gouvernement/acteurs de la santé et usagers

Cdh : Renforcer l’accessibilité financière aux lunettes, lentilles, appareils auditifs par un meilleur remboursement et une diminution de la tva. Mieux couvrir les soins dentaires

MR : Diminution du prix des médicaments. Vente des médicaments à l’unité

Défi : Mettre en œuvre un nouveau plan des médicaments et revoir leurs prix

11 – Que pensent-ils de la non concordance des prix en « Maison de Repos » et « Maison de Repos et Soin » ?

PTB : Plafonner les prix des « Maisons de Repos ». Plafonner les prix du maintien à domicile pour un maintien le plus longtemps possible

Défi : Améliorer l’accessibilité financière des « Maisons de Repos ». Garantir des structures d’accueil et d’hébergement satisfaisantes en nombre et en qualité. Favoriser le maintien à domicile le plus longtemps possible

PS : Travailler sur les prix des « Maisons de Repos » du service public. Faciliter l’aide à domicile pour un maintien le plus longtemps possible.

Écolo : Promouvoir le maintien à domicile le plus longtemps possible

MR : Rien sur les prix en « Maison de Repos » et « Maison de Repos et Soin » dans leur programme. Souhaite préserver l’accès au maintien à domicile.
Rappelons que le MR a refusé notre interview.

Cdh : Rien sur les prix en « Maison de Repos » et « Maison de Repos et Soin » dans leur programme. Rappelons que le Cdh a refusé l’interview

12 : Que préconisent-ils, en plus des points précités, pour améliorer pouvoir de vieillir dans la dignité, le financement public ainsi que le financement des pensions et des soins de santé dans l’avenir ?

PS : Développer la lutte contre la fraude fiscale. Instaurer un impôt progressif sur le grand patrimoine. Renforcer l’impôt sur les revenus du capital. Garantir l’équilibre financier de la sécu. Réduction de 21 à 6% de la TVA sur factures d’électricité, Gratuité des transports pour les 65 ans et plus

PTB : Taxer les millionnaires. Développer la lutte contre la fraude fiscale, les niches fiscales et les rémunérations extra-légales. Réduction de 21 à 6% de la TVA sur factures d’électricité Gratuité des transports pour les 65 ans et plus. Étendre le tarif social aux bas revenus

Écolo : Développer la lutte contre la fraude fiscale et contre l’évasion fiscale. Réformer l’Impôt sur les Personnes Physiques . Globaliser les revenus. Étendre le tarif social aux bas revenus, pour l’électricité

Défi : Créer unetaxe équivalente à 3% du chiffre d’affaire des sociétés internationales de type GAFA. Pas de programme concernant l’électricité. Lancer une taxe sur les transactions financières

Cdh : Développer la lutte contre la fraude fiscale. Mettre en place un impôt européen des sociétés… Réduction de 21 à 6% de la TVA sur factures d’électricité mais (uniquement pour ceux qui souhaitent investir la différence dans des travaux d’isolation)
Rappelons que le Cdh a refusé notre interview

MR : Développer la lutte contre l’évasion fiscale… Pas de programme concernant l’électricité…
Rappelons que le MR a refusé notre interview

13 : Comment réévaluer la pension de retraite des indépendants ?

PS : Déplafonner les cotisations sociales des indépendants pour permettre un rapprochement des statuts retraités indépendants/retraités salariés dans le cadre de la Sécurité Sociale 

PTB : Déplafonner les cotisations sociales des indépendants pour permettre un rapprochement des statuts retraités indépendants/retraités salariés dans le cadre de la Sécurité Sociale 

MR : augmenter la pension des indépendants    

Écolo : Rien dans le programme. Toutefois, Écolo estimait, lors de notre interview, qu’il fallait absolument revoir les pensions des indépendants à la hausse

Défi : harmoniser les régimes de pension…

Cdh : harmoniser tous les statuts professionnels au même niveau de pension de retraite – augmenter les indépendants et diminuer le secteur public. Rappelons que le Cdh a refusé notre interview

14
– a) Comment comptent-ils réduire la différence de pension entre les femmes et les hommes ? – b) Comment comptent-ils améliorer la pension des artistes ?

PTB :
a) Pour les femmes, instaurer un différentiel « carrière complète homme/femme » – Carrière complète des hommes après 45 années de travail et pour les femmes après 40 années de travail – Supprimer le statut de cohabitant.
b) Pour les artistes, définir un statut propre et y introduire un régime de pension de retraite en adéquation.

Écolo :
a) Pour les femmes, instaurer l’individualisation des droits Supprimer le statut de cohabitant.
b) Pour les artistes, définir un statut propre et y introduire un régime de pension de retraite en adéquation.

PS :
a ) Pour les femmes, instaurer l’individualisation des droits Supprimer le statut de cohabitant.
b) Pour les artistes, définir un statut propre et y introduire un régime de pension de retraite en adéquation.

Défi :
a) Pour les femmes, remplacer progressivement les droits dérivés par des droits individuels. Introduire pension de retraite à temps partiel.
b) Pour les artistes, définir un statut propre et y introduire un régime de pension de retraite en adéquation.

Cdh :
a) Pour les femmes, individualisation des droits sociaux
b) Pour les artistes, rien dans leur programme.
Rappelons que le Cdh a refusé notre interview

MR :
a) Pour les femmes, mise en œuvre d’une pension à mi-temps à 60 ans tout en continuant à travailler.
b) Pour les artistes, rien dans leur programme.
Rappelons que le MR a refusé notre interview

Rappel :  » Le Gang des Vieux En Colère « 
est un mouvement citoyen indépendant non partisan et trans-partisan. C’est pourquoi le GANG ne donnera jamais de consigne de vote.