Partagez cet article / Deel dit artikel !

Une analyse de l’Institut Emile Vandervelde (IEV)
par Cédric SCHMIDTKE

Le 28 décembre, la Sécurité sociale a fêté son 75ème anniversaire. C’est en effet le 28 décembre 1944 que le Pacte social est instauré en Belgique par l› « Arrêté-Loi sur la Sécurité Sociale », qui fut défendu par Achille Van Acker, le Ministre socialiste du Travail et de la Prévoyance Sociale, et signé par le Prince Charles, alors Régent dans l’attente du retour du Roi.
Ce Pacte a été scellé afin d’assurer la Sécurité sociale des travailleurs salariés.

A l’occasion de cet anniversaire, l’Etat de la question de l’Institut Emile Vandervelde, rédigé par Cédric Schmidtke, aborde la thématique des pensions.

Il s’agit de rappeler les valeurs fondatrices de la Sécurité sociale pour ce qui concerne les pensions, à savoir la protection sociale de tous les citoyens, mais aussi d’analyser objectivement les inégalités genrées qui perdurent en la matière.

Après avoir présenté ces inégalités, l’analyse propose plusieurs propositions d’améliorations du système, afin que les pensions continuent à contribuer à un modèle social d’avenir où les femmes et les hommes sont égaux face à leurs droits

Alors que les inégalités entre les femmes et les hommes ont progressivement diminué, lorsqu’il s’agit notamment de la durée de carrière et le montant des pensions, seule une politique publique proactive parviendra à les faire disparaître complètement.

Télécharger ICI la note complète en version PDF 

Publié avec l’accord de l’IEV.
L’article original peut être lu (ainsi que d’autres tous aussi intéressants) sur le site de l’IEV, à l’adresse suivante : https://www.iev.be/#/Note_Analyse/