Non ! MARON n’a pas tiré les marrons du feu

Le GANG ne lui dit pas « Merci » !
  • Non seulement, le ministre bruxellois de la santé, Alain Maron (Écolo) fait croire que c’est lui qui tire les marrons du feu ;
  • Non seulement Alain Maron prend le GANG pour des joyeux plaisantins ;
  • Non seulement Maron refuse toute demande de rendez-vous (même en visioconférence) avec le GANG ;
  • Non seulement les réponses de son cabinet sont plus qu’évasives;
  • Mais surtout, son cabinet omet de nous signaler une circulaire que son ministre a adressée à toutes les Maisons de Repos/MRS bruxelloises (privées et publiques), en date du 25 février.
    Courrier qui pourtant aurait répondu à nos questions !
    •  » La campagne de vaccination dans les maisons de repos s’est très bien déroulée. Cela  nous a permis d’envisager de sérieux assouplissements dans les mesures de protection de résidents. »
    •  » La circulaire détaillant ces assouplissements a été transmise aux institutions le 25 février. »

Et pourquoi ne pas nous avoir communiqué cette circulaire ?

La circulaire pourra entrer en vigueur dès le 1er mars mais… avec une période d’adaptation bien compréhensible d’une semaine, pour permettre aux institutions de mettre en place les conditions de ces assouplissements ;

Ci-après la synthèse de la circulaire bruxelloise détaillant ces soi-disant assouplissements :

Dès le 9 mars, et pour autant que le taux de vaccination des résidents atteigne 90% dans la maison de repos (c’est donc bien institution par institution que cela est analysé) :

  • Les activités et mesures restrictives seront « modulées sur base de la situation épidémiologique de chaque maison de repos ». On revient donc au système mis en place à la fin de l’été 2020, permettant les activités en groupe, les repas en commun et l’accès à la cafétéria par exemple.
    • « permettant » C’est à dire : Chaque Direction de chaque MR/ & S fait ce qu’elle veut sans la moindre obligation.
  • Par ailleurs, et c’est nouveau, les visites en chambre sont à nouveau permises, et deux contacts rapprochés (knuffelcontacts) sont permis.
    • « Permises » C’est à dire : Chaque Direction de chaque MR/ & S fait ce qu’elle veut sans la moindre obligation.
  • Ceci étant dit, et afin de les protéger, les visiteurs devront à tout moment porter un masque, et les mesures générales de précaution restent d’application dans les contacts entre les résidents et des extérieurs, en dehors des deux contacts rapprochés permis.
  • 5 visiteurs fixes sont autorisés (2 max en même temps), dont 2 knuffelcontacts fixes.
    • Ce qui est mieux que côté Wallon qui limite à 2 pers/15 jours.
  • Visites en chambre possibles pour ces 5 visiteurs (toujours max 2 en même temps, évidemment)
    • « possible » C’est à dire : Chaque Direction de chaque MR/ & S fait ce qu’elle veut sans la moindre obligation.
  • Activités de groupe permises, si la situation épidémiologique dans la maison de repos le permet.
    • « permises » C’est à dire : Chaque Direction de chaque MR/ & S fait ce qu’elle veut sans la moindre obligation.
  • Repas commun permis (cafétérias et restaurants ouverts aux résidents), si la situation épidémiologique dans la maison de repos le permet.
    • « permises » C’est à dire : Chaque Direction de chaque MR/ & S fait ce qu’elle veut sans la moindre obligation.
  • Accès possibles aux locaux des cafetérias/restaurants aussi aux visiteurs, si la situation épidémiologique dans la maison de repos le permet. Mais… en dehors des horaires de repas.
    • « possibles» C’est à dire : Chaque Direction de chaque MR/ & S fait ce qu’elle veut sans la moindre obligation.
  • Si le taux de vaccination des résidents est inférieur à 90%, le médecin coordinateur et le service d’inspection et d’hygiène analyseront la situation afin d’envisager les assouplissements possibles, avec flexibilité et bon sens.
    • « Si », « assouplissements possibles » : Non seulement chaque Direction de chaque MR/ & S fait ce qu’elle veut sans la moindre obligation, mais en plus, comment quantifier « flexibilité » & « bon sens » ?
De qui vous fichez vous, Ô Alain Maron, Ministre du Ponce Pilate ?

Sans obligation d’assouplir le sort de
nos Vieilles et nos Vieux,
la situation restera inhumaine
dans un grand nombre des MR/MRS de Bruxelles
et c’est vous,
Mr MARON
qui en êtes entièrement responsable !

Partagez cet article / Deel dit artikel !
Ce contenu a été publié dans Tous les Articles. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.