Lettre ouverte à Karine Lalieux

Danny Degrave, l’une des 7.000 Vieilles Gangstères en Colère

Madame la Ministre du droit des Vieilles, Chère Karine Lalieux,

Notre mouvement citoyen, Gang des Vieux en Colère, ne peut accepter que les femmes, qui sont la moitié de nos membres, n’aient pas toutes accès à une pension de retraite minimum égale à celle des hommes !

Comment, en 2021, pouvez-vous tolérer cette injustice sociale ?

Et surtout, ne venez pas nous dire qu’il n’y a pas assez d’argent.
De l’argent pour mettre fin à une pandémie, comme pour mettre fin à une telle injustice sociale.

Des moyens, on en trouve toujours !

8 mars – Journée Internationale du Droit des Vieilles Femmes

Nous vous rappelons, Madame la Ministre des droits des Vieilles, que le GANG se bat pour que les générations futures puissent vieillir dans la dignité en ayant un montant de pension de retraite minimum digne, garanti égal pour toutes et tous et un accès décent aux soins de santé égal pour toutes les femmes comme pour tous les hommes.

Vous le savez, Chère Karine Lalieux , même en 2024, nous serons loin du compte si vous ne modifiez pas ce qui est inscrit dans l’accord de gouvernement !

En effet, l’injustice sociale est dans le libellé « Carrière complète » !

C’est « Carrière complète » qui pénalise d’abord la Vieille femme !

Nous vous rappelons, Madame la Ministre du droit des Vieilles, que le GANG revendique :

  • Le relèvement du montant minimal de la pension de retraite pour tous et toutes, (0% écart de retraite H/F – calculé en novembre 2020) à 1.690 € net liée au bien-être. (Minimum pension-décente universel)
  • Remplacer la GRAPA par le « Minimum pension-décente universel » et imposons la libre circulation des ayants-droits à la GRAPA, qui sont majoritairement des Vieilles femmes.
  • L’Individualisation des droits pour tous ceux (majoritairement les Vieilles femmes en grande précarité) qui souhaitent cohabiter pour raisons économiques. Le GANG revendique la suppression du statut de cohabitant.
  • Plafonner le prix d’une place dans une Maison de Retraite (MR) et/ou une Maison de Retraite et de Soins (MRS) à un prix 10% inférieur au « Minimum pension-décente universel ». Les Vieilles femmes, aussi, ont droit à un minimum d’argent de poche.
C’est « Carrière complète » qui pénalise d’abord la Vieille femme !

Le 08 mars est la seule journée de l’année consacrée au droit des femmes.

C’est pourquoi nous espérons bien, de la part d’une ministre femme, d’une féministe et d’une militantes engagée socialement, une déclaration forte de votre part qui ira enfin dans le sens de l’égalité des droits entre Vieilles et Vieux.

Veuillez, Madame la Ministre du droit des Vieilles, Chère Karine Lalieux, accepter l’expression de notre exigeant respect – comme l’écrivait Françoise Giroud au Président socialiste Pierre Mendès France.

Danny Degrave
L’une des 7.000 Vieilles Gangstères en Colère
Pour Gang des Vieux en Colère/Gang van de Razende Ouderen   

l’injustice sociale est dans le libellé « Carrière complète » !

Voir et lire l’interview de Danny Degrave,
sur Télé-Sambre,
à l’occasion de la journée internationale des Femmes,
ci-dessous

( Cliquez sur l’image pour lire l’article et voir la vidéo )
Partagez cet article / Deel dit artikel !

1 réponse à Lettre ouverte à Karine Lalieux

  1. Ping : Lettre ouverte à Karine Lalieux | Mes coups de coeur

Les commentaires sont fermés.