La Colocation trans-générationnelle

Partagez cet article / Deel dit artikel !

Un DOSSIER GÉNÉRATION DEMAIN sur France-Inter, le Mercredi 14 octobre 2020
par Caroline Gillet

Lou Colpé et sa colocation trans-générationnelle

Lou Colpé © Capture d’écran

Belge, 29 ans – Cinéaste qui milite pour une meilleure prise en charge des personnes âgées, Lou a commencé à filmer ses grands-parents quand elle n’avait que 14 ans.

Filmer ses grands-parents pour réinventer les maisons de retraite tiré de Foule continentale par Radio France.

Elle a continué à documenter pendant des années alors qu’elle grandissait, que les caméscopes se perfectionnaient, et que la maladie d’Alzheimer qui touchait sa grand-mère est devenue plus grave. 

Elle a observé alors la violence des lieux de vie des personnes âgées. 

Lou a réalisé un documentaire: 

Le Temps long, sorti en 2019.
Formée à l’art-thérapie, elle réfléchit aux différentes façons d’accompagner les personnes âgées et dépendantes pour les aider à bien vieillir. 

Elle a décidé d’emménager avec son amoureux et sa belle grand-mère de 90 ans, ils vivent aujourd’hui en collocation trans-générationelle.

ATTENTION… Le « Gang des Vieux En Colère » REVENDIQUE :

• Le relèvement du montant minimal de la pension de retraite pour tous et toutes, (0% écart de retraite H/F – calculé au 1er Juillet 2020) à : 1.600 € + 05% = 1.680 € net liée au bien-être. (Minimum pension-décente universel)

Individualisation des droits pour tous ceux qui souhaitent cohabiter pour raisons économiques et donc suppression du statut de cohabitant.

• Plafonner le prix d’une place dans une Maisons de Retraite (MR) et/ou une Maisons de Retraite et de Soins (MRS) à un prix 10% inférieur au « Minimum pension-décente universel ». Les Vieux aussi ont droit à un minimum d’argent de poche.