Manifeste du Gang des Vieux en Colère contre le tout-numérique

Nous, les Vieilles et les Vieux, nous ne voulons pas de la numérisation totale des services d’intérêt public !

1. Parce que le tout numérique nous est imposé sans qu’on nous ait demandé notre avis.
2. Parce que nous avons le droit de ne pas vouloir utiliser l’outil informatique.
3. Parce que nous voulons rester autonomes.
4. Parce que nous voulons choisir ce qu’il nous importe d’apprendre.
5. Parce que nous ne faisons pas partie des plus riches de la terre et qu’installer une succursale des administrations publiques chez soi coûte cher.
6. Parce que nous ne voulons pas nous associer à des licenciements déguisés.
7. Parce que la numérisation est un dispositif parmi tous les autres, qui accélèrent la destruction des liens entre les êtres humains.
8. Parce que nous n’acceptons pas l’exclusion et la discrimination des personnes dans toutes les situations possibles de précarité ou de handicap.
9. Parce que les lois et les règlements inutilement compliqués exigent de pouvoir parler à des humains.
10. Parce que la sécurité informatique n’existe pas et que le vol des données met en péril le fonctionnement des administrations et livre nos données au marché noir.
11. Parce que la promesse d’un progrès radieux, nous l’avons déjà entendue et, non merci, ça ne nous convainc pas.
12. Parce qu’on veut nous vendre un « droit » que nous n’avons pas demandé : le droit à la numérisation.
13. Parce que la numérisation, ça tue, ça pollue et ça rend con.
14. Parce que la moindre erreur d’encodage bloque tout accès aux droits.
15. Parce la numérisation accélère le contrôle total de la population.
16. Parce que nous ne voulons pas vivre dans une smart city.
17. Parce que nous nous méfions de tout ce que les institutions européennes veulent nous imposer pour le plus grand profit des pouvoirs et des grandes entreprises.
18. Parce que la numérisation divise.
19. Parce que chacun a le droit de prendre son temps.
20. Parce que nous voulons pour nous, nos enfants et les enfants des autres, un monde plus juste.

Voyez le texte complet de Anne Maesschalk ICI

Partagez cet article / Deel dit artikel !
<